hqdefault

ANGLAIS D’AEROPORT ET AUTRES SOTTISES GRAVES D’AVANT NOEL

Posté le 21 décembre, 2017 dans actu / news

Pourquoi au monde des avocats suisses, genevois, écrivent-ils des contrats entre des parties francophones en anglais d’aéroport ? Parce qu’ils ont trait au « business » ou à la finance ? Que cela « fait bien » ou sérieux ? Le résultat est calamiteux, à vrai dire risible : des avocats suisses (des autres), et des juges suisses, tout aussi francophones, devront plus tard, eux aussi avec leur anglais d’aéroport, interpréter ces contrats en droit suisse, et alors qu’ils auront bêtement singé des modèles anglo-saxons comportant warranties et representations qui n’ont rien à y faire. Et alors qu’il est si facile de rédiger la volonté des parties en bon français, c’est-à-dire simple et direct. Consolez-vous, l’anglais d’aéroport a même sa page Wikipedia. Alléluia. Dans les autres sottises, ce pauvre nominé par Trump à un poste de juge fédéral qui a eu ses quinze minutes « wharoliennes » de célébrité en étant incapable de répondre à des questions de droit basiques d’un sénateur. Pire que ce qui passe devant notre commission inter-partis, si si c’est possible, et la vidéo a fait un tabac aux Etats-Unis !

Mais au-delà de la triste humiliation de ce pauvre juriste envoyé à l’abattoir et du caractère comique de son audition, la situation n’est pas drôle : Trump détruit tout, abaisse tout, sape tout, par la seule fin d’un agenda politique réducteur et déficient. Il est seul contre tous au Conseil de sécurité, ce qui le fait vitupérer et menacer – au lieu de réaliser et d’intégrer. Il bannit par décret des mots dans des rapports officiels destinés à la préparation du budget. Des mots ! Et non des mots anodins, des mots ayant une portée au plan scientifique, religieux et sociétal. C’est une censure, et c’est grave. Parce que c’est simpliste, bête et mal intentionné, donc méchant, et surtout contraire au droit. Quant à la réforme fiscale, Trump a demandé à Carson d’en appeler à Dieu pour qu’elle passe. La liberté religieuse est garantie – comme la liberté d’exprimer que c’est grave. Allez, Revolawtion a été plus sporadique ces dernières semaines car il vous annoncera une grande nouvelle au prochain billet ! That’s All Folks! (cliquer pour la musique)

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur ANGLAIS D’AEROPORT ET AUTRES SOTTISES GRAVES D’AVANT NOEL | RSS

laisser une réponse