Capture d’écran 2020-04-21 à 08.26.45

DANGER POUR LA DEMOCRATIE – ET ATTAQUER UN MEDIA POUR SA COUVERTURE DU CORONAVIRUS ?

Posté le 16 avril, 2020 dans actu / news, droit / law, justice

Les nouvelles juridiques demeurent intéressantes et souvent en provenance des Etats-Unis. Le Wisconsin votait récemment – et une part de cette votation concernait la primaire démocrate. Ces derniers voulaient, vu le virus, autoriser le vote à distance. Les républicains l’ont empêché – parce qu’à leur avantage comptable et sans égard pour le danger sanitaire de se rendre physiquement au local de vote. Le litige est monté jusqu’à la Cour Suprême – qui a tranché selon sa division politique, et donc en faveur des républicains. Ce blog en a souvent parlé : la Cour Suprême vote depuis de nombreuses années selon son exacte ligne de front politique. Ce qui en fait, en réalité, un organe politique. Cette volonté républicaine de verrouiller la Cour Suprême remonte à Nixon. Un récent article du Post en a rappelé l’historique. Un autre vient plus dramatiquement d’exposer qu’elle est du côté des riches plutôt que des pauvres, qu’elle est devenue un rempart du capitalisme libéral (dans le sens européen du terme) plutôt que des faibles et de ce qu’il leur reste : les libertés civiles.

Dans un autre registre, l’économiste Jeffrey Sachs a livré une explication saisissante (à une conférence au Vatican !) sur la posture que les Etats-Unis adoptent aujourd’hui dans le monde, et pas uniquement depuis que Trump est président. Le rappel de la place que le reste du monde ne doit pas craindre d’occuper – notamment l’UE – est évidemment utile. Enfin, tout le monde rêve de voler dans les plumes de l’un des pires médias du monde – Fox News. Est-ce possible (cela serait-il souhaitable) – en l’état de la sacro-sainte liberté d’opinion et d’information ? Le Premier Amendement de la Constitution, particulièrement, aux Etats-Unis, semble l’exclure tant ces libertés sont fermes et étendues – à juste titre. Il semble toutefois y avoir un angle d’attaque : il est illégal en droit des télécommunications d’avoir délibérément nié la menace du virus et les mesures nécessaires pour se protéger, et d’avoir par-là mis en danger la population (broadcasts hoax/news distorsion rule). Ce n’est certainement pas gagné d’avance – mais intéressant tout de même. Et parce que c’est dirigé contre l’indéniable mauvais élève de la classe. Certains actes doivent parfois avoir des conséquences – envers ceux qui agissent ainsi précisément parce qu’ils pensent qu’il n’y en a pas.

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur DANGER POUR LA DEMOCRATIE – ET ATTAQUER UN MEDIA POUR SA COUVERTURE DU CORONAVIRUS ? | RSS

laisser une réponse