gr_9782226438683

LE JOUR OÙ APPLE A ACHETÉ LA GRÈCE…

Posté le 25 mars, 2019 dans divers

« – Tim, achetons la Grèce. »

Apple : 250 milliards de dollars de cash. La Grèce : 300 milliards d’euros de dette. Sur une idée en l’air, Gully Samoza, ingénieur électronicien de 31 ans et admirateur de Che Guevara, convainc son patron Tim Cook que l’entreprise la plus riche du monde doit sortir de sa zone de confort, faire quelque chose d’inédit, de disruptif, quelque chose que Steve Jobs lui-même aurait aimé. Elle peut se le permettre : avec des réserves d’une ampleur anormale jamais vues dans l’histoire du capitalisme, Apple est aussi devenue le plus gros hedge fund, ou le plus gros fonds souverain – sans souverain – du monde. Croisant médias, services secrets et dark web, et avec l’aide d’une insaisissable amitié virtuelle en ligne du nom d’Utopia, l’idée s’affine pour devenir projet. Elle rebondit et s’égare de Reno à Zurich, Washington et Athènes : Apple s’attaque à la Grèce pour en faire son laboratoire et révolutionner les impôts avec un de ses logiciels.

Alexis Tsípras et son gouvernement communiste seront-ils les premiers à devoir admettre que des entreprises sont devenues plus puissantes que des Etats ? La rue le soutiendra-t-elle ? Les jeunes ? Les vieux ? La démocratie maîtrisera-t-elle au contraire le plus grand capital ayant jamais existé ? Hugo Chávez aura-t-il eu raison lorsqu’il disait que « La démocratie, dans un système capitaliste, est impossible » ? Réponse dans ce thriller politico-financier qui raconte, sur fond de Silicon Valley et de politique européenne, ce combat impromptu entre le géant capitaliste de l’économie numérique et un Etat souverain en faillite.

LE JOUR OÙ APPLE A ACHETÉ LA GRÈCE… Jean-Cédric Michel  – Albin Michel – 2019

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur LE JOUR OÙ APPLE A ACHETÉ LA GRÈCE… | RSS

laisser une réponse