verite-706x432

PREUVES FABRIQUÉES, MENSONGES, DÉMOCRATIE & CIE

Posté le 13 juin, 2019 dans actu / news

Donald ment tous les jours et fossoie grave la moralité politique. Selon la troisième loi de Newton, ses méfaits provoquent toutefois de nombreuses actions politiques positives contrecarrant une politique absurde, néfaste et destructive – qui ne réalise rien. Plus, l’avènement d’une génération politique jeune et brillante – hélas uniquement démocrate. Boris a menti, gets away with it, et deviendra premier ministre sur le mensonge supplémentaire que le Royaume-Uni ne paiera pas la facture du Brexit. Or il la paiera et s’affaiblira – sans le moindre doute. Oskar, tout content de ressortir du placard, vient râler à la radio qu’il est inadmissible que l’UE fixe un ultimatum de cinq jours à la Suisse s’agissant de l’accord-cadre. Cinq jours ! Que de vilaines manières. Mensonge de faire croire à une telle brutalité de négociation – puisque cela fait des mois et des années que l’UE attend avec patience infinie que la Suisse veuille bien avancer et cesse de vouloir conserver le beurre et l’argent du beurre. Mais ces atteintes à la moralité politique, sinon au droit, n’éclipsent naturellement pas les faits bien plus graves qu’une fois de plus, en Russie, le pouvoir et la police ont tenté de se débarrasser d’un journaliste en l’accusant faussement de trafic de drogue. Cette fois le pouvoir a lâché – et sanctionné pour la galerie quelques policiers ripoux l’instant d’avant aux ordres. Cela devrait pourtant pousser tout policier servile et malhonnête à comprendre qu’il sera nécessairement lâché si un intérêt politique survient de le faire. Mais non. Au Brésil, des preuves sortent que l’enquête contre Lula aurait subi des influences illicites et politiquement motivées. Selon la blague, quelle est la seule chose plus dangereuse que le base-jump ? … suite

Capture

EASYJET – UN MODÈLE D’AFFAIRES FONDÉ SUR L’INEXÉCUTION CONTRACTUELLE ?

Posté le 3 juin, 2019 dans divers

easyJet c’est cool. On peut s’envoler boire des verres ici ou là, se bronzer, voir des monuments ou même travailler, pour, en principe, pas cher. Le modèle d’affaires, initialement, bousculait celui des compagnies traditionnelles : « low cost », il n’offrait pas certaines de leurs prestations. Partant de scratch, easyJet n’avait pas leurs coûts de production élevés – dans un environnement de prix élevés résultant de lois ou d’ententes cartellaires. easyJet a utilement fait jouer la concurrence, passant de 5 millions de passagers en 2000 à 89 millions en 2018. Mais le modèle fonctionne également par ce qu’il a de déceptif : s’affranchir de l’obligation de respecter une des obligations du contrat et de la loi : la ponctualité. easyJet vise une rentabilité qui impose des cadences et des rotations irréalistes qui font que, même sans aléa lié à la météo, aux opérations, à la sécurité, aux partenaires aéroportuaires ou au contrôle aérien, les vols sont très vite systématiquement et nécessairement en retard. S’il y a le moindre aléa pour lequel il faudrait précisément une marge de sécurité, alors les retards sont constants – et ces aléas servant de bien pratique, mais mensonger, alibi. Pas d’excuse non plus dans la pratique de tarifs bas – qui n’exonère pas de respecter les horaires. Toute partie à un contrat peut parfois se trouver en situation de manquer à ses obligations. La loi et le contrat offrent alors des remèdes. Savoir et accepter ne pas respecter ses obligations de manière systématique a en revanche un autre nom. … suite

Header-photo-1024x576

NATIONALISME

Posté le 27 mai, 2019 dans actu / news

Le phénomène du nationalisme étonne et inquiète. S’il est possible d’aimer légitimement son coin de vie et son concitoyen, pourquoi vouloir faire corps avec d’autres autour d’une identité – réelle ou supposée – au point d’en perdre sa propre indépendance d’esprit sinon sa propre identité ? Et pourquoi vouloir s’assimiler autour d’une telle identité au delà d’autres clivages, parfois profonds ? Pourquoi, comment, en lien avec quoi ? Un territoire, une culture, une race ou une ethnie ? Quelque chose de moins défini, de plus intuitif, viscéral ? Ou au contraire qui s’explique ? Ce blog a souvent mis en cause l’accaparement de la « suissitude » de telle ou telle position politique, toujours illégitime et… il faut le dire, simpliste. Soit tout simplement fausse, déceptive. Et qu’il faudra toujours combattre en tant que telle. Toutes les positions politiques peuvent être adoptées en étant « suisse » dans l’âme. Pourquoi le nationalisme – à l’heure du village global, de la libre circulation de tout dont chacun profite, qu’il l’admette ou non ? Pourquoi le nationalisme – à l’heure où nous n’avons qu’une seule planète à sauver tous ensemble ? Et pourquoi se créer par-là des ennemis – posture historiquement dangereuse ? … suite

RAR_WOS_Bushmaster_AR

ARMES ICI ET LÀ

Posté le 19 mai, 2019 dans actu / news

Or donc la Loi sur les armes, mise en oeuvre d’une modification de Schengen, a passé. Ouf et très bien. Les effets auraient été dramatiques – mais ce qui a fâché presque davantage était la pauvreté et la sottise des arguments des adversaires. Une rhétorique inefficace parce qu’inepte, mélange de simplisme et de clichés. Il y a avait mieux à faire et à dire au titre du contre-argumentaire – prouvant que ces partis et groupes-là en sont incapables. Beati pauperes spiritu. Plus loin de chez nous et des « diktats » de l’Union Européenne, peu importe la sécurité et la prospérité qu’elle nous apporte, le combat contre les dommages causés par les armes à la société civile a pris un tour nouveau au Connecticut. Au titre des réactions contre le massacre de Sandy Hook en 2012 (26 morts dont 20 écoliers – avec une arme de guerre semi-automatique capable de tirer 45 coups à la minute), la Cour Suprême du Connecticut a rendu le 14 mars un arrêt qui crée – enfin ! – une brèche dans l’immunité dont jouissent les manufacturiers d’armes aux Etats-Unis sur la base d’une loi fédérale. Dans une décision rendue à la plus courte majorité de 4-3, comme littéralement toutes les décisions sur les sujets de société sensibles, la Cour a contourné l’écueil. … suite

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur ARMES ICI ET LÀ | RSS
ecuador-assange

ASSANGE – SUITE ET PAS FIN

Posté le 13 mai, 2019 dans actu / news

Or donc, après qu’Assange a été lâché par l’Équateur, le glaive de la justice anglaise s’est abattu sur lui – en prison sans passer par le start pour violation des conditions de sa liberté surveillée. Ces conditions, c’est du sérieux, il a manifesté du mépris pour elles et pour la justice, bla bla bla, la juge Deborah Taylor y est allé de force poncifs, surveiller cette foutue ambassade a couté vingt-et-un millions de livres en sept ans. La morale et la couronne sont sauves. Eh bien non. Un jugement humaniste et éclairé, un jugement moins terre-à-terre et moins asservi à un légalisme étroit, aurait constaté qu’Assange a fui, certes un péril judiciaire suédois de droit commun, mais un péril de droit sécuritaire américain réel et concret, et qu’en guise des ridicules cinquante semaines de détention pour cette violation, il avait été de fait privé de liberté pendant sept ans. Par sa propre faute. La juge Taylor a manqué une occasion de faire l’histoire judiciaire pour le bien. L’histoire se souviendra d’elle comme quelqu’un de scolaire, ou même pas du tout. Etendons-nous bien – comme déjà dit, Assange n’est pas net. … suite

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur ASSANGE – SUITE ET PAS FIN | RSS
d66efc25-30ca-42d5-bc21-a955a08f9520

AVOCAT FOUTU MÉTIER : SUITE

Posté le 8 mai, 2019 dans avocats / advocacy

Un premier président de la Cour de cassation française a eu un jour cette jolie formule : la procédure, cela sert, comme le dit l’étymologie de procéder, procedere en latin, à avancer, poursuivre. Pas à freiner et compliquer – comme le veulent hélas trop souvent le CPC et trop de juges suisses. Pro-cé-der, pas en-tra-ver. Le marché des services juridiques change ? La technologie, de nouveaux modèles d’affaires et de nouvelles attentes de la clientèle vont-ils révolutionner notre métier ? Hélas de nombreux avocats craignent-ils tout cela comme chat la pluie. Mais c’est probablement davantage une opportunité – pour tout le monde, avocats et clientèle. Voulez savoir à quelle sauce vous serez mangés ? Éléments de réponse, analyse poussée de 750 pages !, dans « New Suits » – chez Stämpfli – donc beaucoup trop cher… C’est bien mais ce qui est piquant, c’est qu’un livre sur le changement de business model des avocats sorte chez un éditeur dont le propre business model – des prix de livres juridiques exorbitants – est lui aussi en danger. Bilanz et Le Temps ont sorti leur classement annuel des « meilleurs » avocats 2019. Oyez oyez ! Or le résultat est toujours grotesque et frisant l’illicite. … suite

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur AVOCAT FOUTU MÉTIER : SUITE | RSS
f9c1a85c75b76033

UNE BIEN MEILLEURE IDÉE

Posté le 4 mai, 2019 dans actu / news

Que ce soit la proposition récemment exprimée par Claude Nicollier ou les plans initiaux du DMF, ah pardon le DDPS, ou que le sujet des avions de combat soit lié à celui d’une défense sol-air ou non, on parle, globalement, d’une enveloppe de 8-9-10 milliards – pour quoi ? Pour éviter le « risque » que la défense aérienne, peu importe sa définition, ne soit plus assurée par les brêles que nous avons dès 2030 ? Mais quel est le « risque » que la Suisse soit attaquée et/ou envahie par le ciel dans les 20 prochaines années ? Et quel est le risque que la Suisse subisse les dommages qui résulteront du réchauffement climatique si rien de mieux n’est fait dans les 20 prochaines années ? Poser la question c’est y répondre : ces 8-9-10 milliards, il est urgent de ne pas les allouer au DDPS mais à la lutte contre le réchauffement et au développement durable. Bonus, cela créera bien davantage d’emplois et de progrès que les « marchés compensatoires » plus ou moins alibi qui sont promis en bon marchandage de tapis dans ce type de contrats. … suite

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur UNE BIEN MEILLEURE IDÉE | RSS
images

əˌkaʊntəˈbɪləti

Posté le 28 avril, 2019 dans actu / news

Ce mot, accountability, comment diable faire comprendre qu’il est l’un des plus importants de nos sociétés modernes, entendez libres et démocratiques ? Que chaque citoyen peut et doit s’en réclamer, que chaque élu, fonctionnaire et dirigeant doit s’y soumettre ? Une des réponses est de le dire sans relâche. Une autre est que la justice fasse son travail sans compromission – ce qu’elle s’apprête – enfin – à faire en Allemagne dans le scandale VW (là où, en Suisse, et elle en aura l’air bête, elle a, dans une grande tradition helvétique, protégé le fort, l’entreprise, contre le faible, le citoyen/consommateur – et donc failli). Accountability, c’est le thème du film Vice sur Dick Cheney, qui commence par celle du réalisateur Adam McKay qui s’est dit prêt à défendre à tout procès en diffamation qui lui serait intenté. Vice est un film majeur, par son titre au double sens simplissime, et parce qu’il rappelle des compromissions lesquelles, si elles étaient connues, reprennent toute leur ampleur en étant remises ensemble dans leur contexte. Rien n’est nouveau dans ce film dont l’intérêt réside dans la dépiction morale des personnages en cause. Et qui en prennent pour leur grade. Intérêt historique à le dire ou le rappeler ? Intérêt actuel et concret à rappeler que le système ne fonctionne que si ceux qui le font marcher sont accountable. … suite

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur əˌkaʊntəˈbɪləti | RSS
4867365.jpg-r_640_360-f_jpg-q_x-xxyxx

TOUT COMPRENDRE SUR FATCA, L’ÉCHANGE AUTOMATIQUE ET TOUT

Posté le 14 avril, 2019 dans actu / news

Ok ok c’est assez facile. Il y a des clichés. Des poncifs. Mais tout poncif a bien une raison, un fondement. Ok c’est assez lent, mais finalement, ça fait du bien de sortir de l’agitation d’Hollywood. Ok c’est un peu sur-joué, un peu caricatural, la call-girl à l’âme sensible, le célèbre vieil avocat pourri, le bandit repenti, les banquiers, les braqueurs – forcément noirs. Ok c’est facile de prendre un titre qui ne vise qu’à faire référence à l’autre sans aucun lien avec la choucroute. Ok c’est un peu amateur le braquage, l’intrigue, un peu superficiel. Rapide. Ok c’est facile l’accent qui enchante – ou fait marrer, selon. Ok c’est un peu dépassé législativement. Ou finalement pas ? Mais ça dit tout. En une ou deux répliques qui deviendront cultes, en une ou deux phrases assassines sur qui protège quoi et qui, sur qui est vraiment riche ou pauvre, sur qui trinque dans la vie, la société, sur qui protège le système. Presque du Spike ça que de distiller des choses essentielles dans la légèreté de l’histoire. Ca mélange allègrement tout et vous savez quoi : c’est très bien et en dit plus que les circulaires des administrations, les postures politiques, les professions de foi, les médias, etc. Et en attendant la suite, le système qui rendra tout cela obsolète. Tout comprendre ? C’est ici. Atchaobonsoir.

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur TOUT COMPRENDRE SUR FATCA, L’ÉCHANGE AUTOMATIQUE ET TOUT | RSS
itom-it-automation-robotic-process-automation-generic-blog-robot-map-1920x744_0

LA COMMISSION DU BARREAU INSCRIT LE PREMIER ROBOT SUR LE REGISTRE CANTONAL DES AVOCATS !

Posté le 1 avril, 2019 dans avocats / advocacy

Ce blog vient d’évoquer l’ATF 149 II 147 interdisant la multi-disciplinarité, et le fait, problématique, que les autorités de surveillance de certains cantons, principalement Zurich, ne l’appliquaient tout simplement pas. Avec la distorsion de la concurrence qui en résulte envers ceux, cantons et Etudes, qui le respectent. Afin de permettre un rééquilibrage face à cette grave distorsion au niveau national, la Commission du Barreau de Genève reprend la main en matière d’innovation en venant d’admettre l’inscription au registre cantonal des avocats d’un avocat virtuel, soit un robot. Cet avocat virtuel n’a bien sûr pas la forme d’un robot en fer blanc comme dans les images des années cinquante. Il est en réalité uniquement un logiciel autonome lequel, au même titre que les « self driving cars » se conduisent toutes seules, répond seul aux questions des clients. A ce titre, il a été démontré à la Commission que le logiciel comportait en mémoire un agrégat des connaissances – loi, doctrine et jurisprudence – exigées pour le brevet, et qu’il avait répondu de manière qualitativement supérieure aux candidats à des questions tirées des cinq dernières dernières sessions de l’ECAV et du brevet. … suite

imprimer cet article | Envoyer à un ami | Commentaires fermés sur LA COMMISSION DU BARREAU INSCRIT LE PREMIER ROBOT SUR LE REGISTRE CANTONAL DES AVOCATS ! | RSS